Pour passer de la théorie à la pratique, l’expérience sera votre meilleure alliée. D’un contenu trop théorique, on ne va pas savoir comment appliquer la théorie à un travail, un objectif. Une méthode trop directe sans explications ne donnera pas les résultats que l’on attend, car sans connaître les principes, une méthode n’est pas efficace.

Parlons théorie

La théorie doit être bien expliquée. Cela passe par parler d’évidences. Avec un bon prof, les élèves se rendent un jour compte de l’évidence : ils comprennent maintenant ce qui leur paraissaient une montagne auparavant.

Ainsi, Hubert Reeves ne vous prend pas pour un imbécile lorsqu’il vous explique simplement comment l’univers fonctionne, comment le temps et l’espace sont liés, etc … En vulgarisant l’astrophysique, Hubert Reeves a fait un travail de simplification de la théorie pour que les principes soient facilement compréhensibles.

Ainsi, dévaloriser le discours de quelqu’un parceque l’on entend que ce qui nous paraît évident, c’est un manque de respect envers la personne qui fait l’effort de vous expliquer la théorie d’une manière compréhensible.

Bien sur, il y a parfois des formules dans la théorie, il y a parfois des termes techniques barbares, mais ces éléments doivent être destinés à être compris et non à être ignorés pour la suite. Ainsi, on se posera la question de l’audience à laquelle on s’adresse avant d’adapter son discours.

Il faut adapter la théorie à l’audience (étudiants, monsieur tout le monde, enfants, etc ..) et non espérer que l’audience s’adapte à une théorie qui n’est pas adaptée pour une bonne compréhension.

Le passage à l’action, le coté pratique ou encore l’application des principes de la théorie

Passer de la théorie à la pratique peut passer par des méthodes qui vont expliquer comment parvenir à un résultat en menant à bien des tâches dans un certain ordre et d’une certaine manière. Dans la gestion de projet, on appréciera le diagramme de GANTT dont une illustration est ci-dessous.
Image, source : http://www.diagramme-de-gantt.fr/

Il s’agît de lister des tâches ou actions à mener, puis des les organiser logiquement en prenant en compte le temps pour chaque tâches et le fait que certaines tâches peuvent menées en parallèle. C’est une méthode très intéressante pour passer d’une théorie à sa mise en pratique et viser une certaine efficacité.

Ainsi, un bon prof va fournir des méthodes pour parvenir à appliquer une théorie. Pour revenir à Hubert Reeves, il doit y avoir des observations dans le monde physique « classique » chez soi, qui vont démontrer qu’une notion astrophysique existe bel et bien. Ou encore, des logiciels, pas trop compliqués qui vont permettre de s’amuser avec des notions astrophysiques complexes.

Encore une fois, pas besoin de sortir de l’ENA pour mener une carrière dans l’administration, comprendre des phénomènes complexes, les expliquer, les transmettre, travailler dessus, en tirer profit. De l’expérience plus que des études, ce sont les hommes qui se sont faits par eux-mêmes qui parlent : les self made men !

Pour illustrer une différence entre théorie et pratique, je vais parler de la plus grande erreur de la physique. Il s’agît de l’énergie du vide. Vous devez savoir qu’il y a du vide dans l’espace et que l’on sait comment créer artificiellement ce même vide en laboratoire. Hé bien, ce vide possède une énergie, aussi bizarre que cela puisse paraître.

Il y a alors deux calculs que les physiciens ont mis en place par rapport à nos connaissances actuelles :
– le calcul issu de la théorie
– le calcul issu de l’expérience ou encore le calcul pratique

Il y a une différence de 1.200.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000 Joules (12 avec 119 zéros après, soit 10 puissance 120 – marge d’erreur) entre les valeurs théoriques et expérimentales et les physiciens sont actuellement à la recherche de la théorie du tout permettant de corriger cette erreur.

L’expérience, les erreurs et l’amélioration continue

Le passage de la théorie à la pratique va passer par l’application d’une méthode. On peut se tromper les premières fois puis corriger le tir. Alors on améliore ses résultats puisque l’on apprend de ses erreurs.

Bien sur faire l’erreur de ne pas essayer une méthode que l’on croit plausible ne mènera à aucun résultat et on ne peut donc pas savoir si elle est meilleure qu’une autre.

Ainsi, il faut de l’expérience pour parvenir à de bons résultats de manière consistante.

Excellente réussite dans vos projets,

José